2682
Diskòb, facile à dire, facile à retenir, un nom qui charrie pas mal de souvenirs des années 70, laisse tout le public haïtien, amoureux de la musique, artistes, slameur, dj…, en haleine. Au local de Banj, Diskòb vous attend le mardi 30 juillet (GRATUIT) à partir de 6:00 PM en vue de lancer officiellement sa plateforme web et streaming qui sera disponible gratuitement sur Playstore pour une période de 6 mois. C’est quoi Diskòb ? L’année dernière, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a lancé la 6ème édition de son Hackathon « marathon d’innovation » dans les médias ayant  pour objectif de favoriser la création et le développement de produits et services d’information innovants, en phase avec l’évolution des technologies pour répondre aux besoins des populations. Le projet DISKÒB est sorti premier lauréat de ce concours qui consiste à créer une application web et mobile consacrée à la promotion, la diffusion et la vente de musique haïtienne. D’un côté, l’application propose aux utilisateurs un répertoire virtuel de la musique haïtienne qu’ils peuvent consulter à tout moment. D’un autre côté, elle offre l’opportunité aux artistes, producteurs et autres professionnels de la musique d’exposer leurs produits à un plus large public. Entre Diskòb et Banj Ainsi, Le projet DISKÒB a été accueilli au programme d’incubateur de Banj qui leur a offert un accompagnement technique et stratégique. En 5 mois, ils ont bénéficié d’une assistance technique et d’un suivi rapproché qui leur ont guidé et orienté dans toutes leurs prises de décision ; d’une assistance logistique qui leur a donné accès à l’espace de travail de Banj, à l’internet haut débit, au parking, salle de conférence et de réunion et d’une assistance légale leur permettant de légaliser leur entreprise. À noter que l’équipe de Diskòb a été connectée à Elliott Breece, le fondateur de Google Play Music, l’une des plus grandes plateformes de streaming du monde, au Bureau Haïtien de Droits d’Auteurs (BHDA) et a rencontré plusieurs artistes et producteurs locaux de renom pour mieux positionner la plateforme. Ils ont pu bénéficier de Google et de Banj des séances de formation et un accompagnement sur le Branding de leur entreprise. Le développement de leur application a été le fruit d’un partenariat avec Thinkinov, une entreprise de développement venant du réseau de développeurs de Banj. Comment profiter de Diskòb ? Andy Antoine, artiste et chef projet web de Diskòb nous en dit long. Il rappelle que ce projet est ouvert à toutes les bourses. De ce fait, Trois plans seront disponibles ; Le premier plan baptisé « piyay » est gratuit et permet uniquement d’avoir accès à un éventail de musique haïtienne et de les écouter en streaming. De plus, il donne un accès limité aux musiques et fonctionnalités de l’application en revanche avec des pubs régulièrement. Le second plan surnommé « pratik » (premium) donne un accès illimité aux musiques et aux fonctionnalités de la plateforme comme créer des playlists, écouter des musiques hors-ligne, etc. Le Troisième plan nommé « team » permet de créer et de gérer jusqu’à 5 comptes sur un seul abonnement. Il donne aussi accès à toutes les fonctionnalités et de partager des playlists. La méthode de paiement se fait en ligne via Cashmobile. Quant au site web www.diskobmizik.com, il sera consacré à la promotion des artistes et des contenus intellectuels sur la musique haïtienne. Une invitation pour vous Le projet Diskòb sera disponible gratuitement pendant les six premiers mois qui suivront son lancement. Ceci vous permettra de non seulement explorer l’application mais aussi de bien délecter son contenu. On vous invite donc le mardi 30 juillet dès six heures de l’après-midi à vous lancer dans cette belle expérience avec Diskòb qui, pour répéter Marc Alain, est venu absolument révolutionner l’industrie de la musique en Haïti. Par: Stanly Wezdana Albert
PARTAGER CET ARTICLE
A PROPOS DE L'AUTEUR

Banj Admin