2933
Quatre (4) mois. Tel est le délai que s’accorde Banj pour aider les deux (2) startups de la toute première cohorte de son programme Accélérateur à franchir un cap. Ce vendredi 15 Mars 2019 marquait le lancement officiel de l’Accélérateur de Banj, une initiative pionnière dans l’écosystème entrepreneurial haïtien.      Dès ses débuts, cette jeune entreprise se dressait comme le catalyseur d’un changement de paradigme dans le monde des affaires. Offrant des espaces de travail modernes, stimulant la créativité, Banj constitue le porte voie d’une nouvelle génération d’entrepreneurs soif d’innovation. Cependant, Banj n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. N’ayant même pas 1 an d’existence, le plus célèbre espace de coworking haïtien allait passer à la vitesse supérieure avec d’une pierre deux coups, l’implémentation d’un programme d’incubation lancé le 22 février 2019 en collaboration avec l’OIF, et un programme d’accélération en collaboration avec Google Launchpad, avec pour objectif d’accompagner les meilleures idées provenant de son carrefour entrepreneurial. C’est ainsi que début janvier, les inscriptions à l’Accélérateur allaient être lancées. En moins d’un mois, beaucoup de candidatures ont été enregistrées parmi lesquelles ont été présélectionné les 9 meilleurs dossiers pour participer à un « Diagnostic Bootcamp » de 2 jours. Cet événement était l’occasion pour l’équipe de l’Accélérateur de décortiquer le fonctionnement des différentes startups et de repérer celles qui se détachaient du lot. Suite à un processus de délibération difficile, et après d’âpres négociations, 2 startups, Cashmobile spécialisé dans le paiement mobile et Radiokam dans le monde de l’imagerie médicale, allaient être sélectionnées pour intégrer la nouvelle cohorte de l’Accélérateur de Banj. Avec des profils différents mais un potentiel très prometteur, ces deux (2) entreprises vont bénéficier, pendant 4 mois, de ressources adaptées de près de 100 000 USD de valeur à travers la mise en place de : Suivis personnalisés par le staff opérationnel, espace de travail, assistance de Mentors et d’Experts provenant du réseau de Banj, formation, financement à travers la disponibilité d’un fond d’innovation, marketing et service de support. Cerise sur le gâteau, Banj les exposera à son réseau privé d’investisseurs anges. Tout cela afin de leur permettre non seulement de résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées mais surtout d’atteindre rapidement leurs objectifs de croissance. Djinaud Prophète, PDG de Radiokam souligne que ce programme est une occasion pour lui de travailler sur « une solution qui facilitera la vie des malades dans les milieux reculés, obligés de venir dans la capitale pour effectuer leur radiographie ». Il en profite pour saluer l’initiative du patron de Banj qu’il qualifie de « géant par sa vision ». Quant au numéro 1 de Cashmobile, James T. Louis, il espère que la signature de cet accord marquera « le début d’une collaboration qui sera couronnée de succès ». Excité, le staff opérationnel se dit déjà prêt à accueillir les « deux nouveaux membres de la famille ». Il en profite pour inviter les membres de la fervente communauté de Banj à le rejoindre dans cet élan afin de supporter cette nouvelle cohorte. D’une humeur joyeuse, Marc Alain Boucicault poursuit pour dire : « Banj a investi dans ces startups en faisant un pari sur le futur. » Il souligne que « le succès de cette cohorte est intimement lié avec celui de Banj puisqu’il validera la mission qu’il s’est donné à ses débuts ». Florian Alvarez, le Directeur de Banj Labs et responsable du programme, conclut en s’adressant aux 2 startups : « Je crois en votre réussite et j’aimerais qu’il y ait plusieurs autre Cashmobile et Radiokam. » Avec des entrepreneurs expérimentés, compétents et plein de hargne, adoubés par une équipe visionnaire et dévouée, la première cohorte de l’Accélérateur de Banj annonce la couleur. Rendez-vous juillet !!! Sébastien Fortuné Analyste Junior Banj
PARTAGER CET ARTICLE
A PROPOS DE L'AUTEUR

Banj Admin