767
Energique, motivant, inspirant, les dictionnaires sont à court de mot si l’on veut décrire le lancement du « Creative Tech Lab Haïti » qui a eu lieu ce jeudi 02 juillet 2020. Avec des invités de haut calibre et des discussions intenses cet évènement se démarque de l’ordinaire et a pris une tournure remarquable. Déroulé en direct sur la page Facebook de Banj et des partenaires du projet, il a duré environ 4heures, mais a été aussi captivant pour garder une centaine de personnes branchées jusqu’à la fin. Le compteur passe à environ 200 de personnes à certains moments. Tout a commencé avec une superbe intervention de Marc Alain Boucicault, le PDG de Banj, qui se dit fier d’introduire le lancement de cette activité organisée pour la première fois en Haïti. Après avoir fait une mise en contexte de l’évènement et salué les participants sélectionnés dans le cadre de ce projet, il introduit avec manière le Ministre de la Culture et de la Communication Haïtien dans ses propos de circonstances. Ensuite, il fait place à Me. Yvon Mélanger, le représentant de la BID en Haïti qui a mis un accent pointu sur l’importance d’un tel évènement et les opportunités qu’il peut offrir Haïti. Puis vient le tour de Me. Gonzalo Rivas, le chef de la division Technologie Compétitive et Innovation de la BID dans la Caraïbe. L’évènement a pris une allure éblouissante lorsque Marc Alain, émerveillé et enflammé introduit dans le Live le chef du département d’expérimentation de nouveaux produits de Facebook. « Mesdames et Messieurs Je suis vraiment honoré et fier de vous introduire en Haïti Ime Archibong » a déclaré avec un sourire rocailleux le PDG de Banj. Cool, détendu et confiant c’est un Ime Archibong fascinant qui débarque au CTL Haïti. L’homme noir au barbe fournie amorce son intervention en commençant par affirmer comment il est heureux d’être à cet évènement. Surtout le fait qu’il a un contact direct avec un groupe de créatifs. Il a mentionné que cela lui fait beaucoup plaisir.  Dans son allocution, Ime a mis l’accent sur deux choses importantes pour les créatifs. La première c’est que « nous fonctionnons actuellement avec contraintes. C’est à travers ces nouvelles contraintes que nous devons exprimer notre créativité». Il invite les créatifs à se démarquer des anciennes méthodes, pour créer avec de nouvelles. La deuxième c’est que « nous devons travailler avec des personnes qui nous sont vraiment proches. Nous devons connecter avec les gens pour les causes qui nous tiennent à cœur ». L’ancien vice-président des partenariats de Facebook invite les gens à penser grand et loin pour se démarquer et trouver de nouvelles opportunités. «Ceux qui arrivent à réussir sont ceux capables de construire avec des contraintes » a déclaré Ime Archibong au CTL Haïti. Après son intervention un peu magistrale, il a passé un bon moment d’interaction avec les Créatifs et développeurs sélectionnés dans ce projet.  L’évènement a ensuite capoté sur des séances de discussions vraiment intenses. Tout d’abord avec Kayla Grant, de la BID et Panos A Panay de Berklee College of Music. Ensuite vient un panel plein d’énergie et d’inspiration composé de Carel Perdre, Magalie Dress, Fabrice Rouzier et Jonathan Morency, le modérateur, pour parler des opportunités dans le secteur de la créativité grâce aux nouvelles technologies. La discussion a été très animée et pimentée en permanence par des informations très pertinentes. L’évènement a pris fin avec un panel de discussion composé de Patrick Attié de ESIH, Allen Bayard d’Access Haïti, de Christine N. Souffrant d’Haïti Tech Summit et de Hantz Fevry de Google. Ce panel modéré par Marc Alain Boucicault a été alimenté par une discussion fructueuse sur comment la technologie peut améliorer le monde de la création d'aujourd’hui. Marc Alain a conclu l’activité avec un appel à la création et au développement de nouvelles idées, malgré les multiples contraintes que nous pouvons trouver en Haïti. Pour le jeune économiste de la trentaine, « nous devons prendre nos responsabilités et créer ».    Shonly Bonel LAGUERRE Twitter : @shonlybonel
PARTAGER CET ARTICLE
A PROPOS DE L'AUTEUR

Banj Admin