863
Holy-Elie Scaïde, connu sur le nom de Hash comme on prend plaisir à l’appeler, est un jeune programmeur qui s’est fait connaitre dans ce secteur grâce à son indéniable talent. Si vous aviez été aux deux éditions du Hackathon du Groupe ECHO Haiti et plus récemment lors de la FINTECH, vous l’aviez sans doute croisé avec un sourire aux lèvres derrière son PC, comme pour dire : « Ce que je fais me passionne. ». En quatrième année à la Faculté des Sciences où il apprend le génie électronique, Hash fit ses débuts en programmation dès la classe de huitième année fondamentale. Un très jeune âge si l’on se réfère à notre système éducatif. Il a donc pu, au fil du temps, combiner sa passion et son désir d’entreprendre pour en faire aujourd’hui son éventuel métier. Membre de BANJ, il nous fait part de ses principales raisons listées ci-dessus                                                                       Espace Et oui, l’espace est avant tout ce qui compte pour lui! Loin de son environnement habituel un peu distrayant et peu confortable, les locaux de BANJ sont, selon Hash, l’endroit idéal pour débuter son nouveau challenge. Le mélange de confort et de quiétude, sauf en cas d’évènement, avoue-t-il, lui permet de se concentrer et de tirer le meilleur de lui-même durant ses journées. Une heure à BANJ avec mon café et de la bonne musique équivaut vraiment à une journée de travail dans mon espace habituel, nous confie Hash. ​​ Wifi Classé en deuxième position, l’internet est de très bonne qualité selon Hash, et c’est d’ailleurs l’avis de la plupart de nos membres. En effet, bien que ce dernier ait accès à l’internet chez lui, les coupures d’électricité et parfois la vitesse de l’internet lui font souvent défaut. À BANJ, avoue-t-il, je n’ai plus à me soucier de ce genre de problèmes et je peux donc me concentrer uniquement sur la qualité de mon travail. Il est clair qu’un dortoir serait la bienvenue pour notre cher membre mais nous n’en sommes pas encore là. Réseau S’exposer au réseau de BANJ a été l’une des considérations prise en compte par Hash. Selon lui, les idées ne suffisent pas et pour une transition vers des actions concrètes, il faut l’avis de certains experts et de futurs consommateurs. BANJ se veut être le carrefour de l’entrepreneuriat Haïtien, on a donc la possibilité de croiser diverses acteurs impliqués. De ce fait, il participe aux diverses activités de l’incubateur et y prend plaisir. Même s’il faut soulever que ce dernier reste parfois derrière son PC à taper des lignes de codes. ​​ Quoiqu’il en soit pour reprendre Amel Ben Ali, responsable d’un COWORKING SPACE à Tunis: «L’intérêt majeur de travailler dans un COWORKING SPACE est celui de compresser ses coûts. Acquérir un espace privé coûte cher pour un jeune entrepreneur, et avoir accès à toutes ces ressources sans cautionnement et pour un prix très réduit mensuel aide à continuer à aboutir ses projets». A la prochaine pour un nouveau blog sur les COWORKING SPACE et leur importance dans une économie comme la nôtre ? Pour des questions et suggestions, n’hésitez pas à nous contacter directement sur notre site web : https://www.banjht.com ou sur les réseaux sociaux.
PARTAGER CET ARTICLE
A PROPOS DE L'AUTEUR

Banj Admin